Mise à jour du blog

Lancé en juillet 2011, dans l’objectif de tester Wordpress, j’avais laissé peu à peu ce blog à l’abandon. J’ai décidé de lui donner une seconde jeunesse.

Un nouveau moteur : exit Wordpress, welcome Pelican !

Wordpress est victime de son succès : les vilains pirates lui cherchent activement des failles. Ce sont souvent les plugins qui pèchent. Laisser traîner un vieux Wordpress ni mis-à-jour ni monitoré, c’était prendre un risque inutile. Je n’en dormais plus la nuit.

Pelican est un générateur de sites statiques, écrit en python et basé sur de simples fichiers textes. Pour rajouter un article au blog, je peux donc désormais utiliser mon éditeur de texte habituel. Ce gain de confort devrait m’inciter à produire davantage de contenus…

Un nouveau design, plus simple

J’ai construit mon propre thème pour Pelican. C’était l’occasion révée de faire le point sur les bonnes pratiques de développement front :

J’ai un peu testé les meta-languages CSS Sass et Less mais c’était un peu overkill pour le peu de css requis ici.

Du point de vue visuel, je me suis inspiré des nouvelles plateformes de publication à la mode Medium et Svbtle qui cherchent à mettre les contenus en avant à travers un design épuré.

J’ai aussi inclus quelques goodies inutiles mais tendance :

  • photo de profil en pastille ;
  • progress bar light en haut de page ;
  • page “vivante” avec des surprises au passage de la souris.

On verra lesquels seront complètement has been dans quelques mois.